le syndrome des femmes épuisées « d’avoir à penser à tout » La « charge mentale » comment y remédier

Loading...

Le syndrome des femmes épuisées, ou la charge mentale, est engendré par la sensation de devoir sans cesse vous organiser pour assurer le bon fonctionnement de votre foyer. Génératrice de stress, cette charge mentale concerne surtout les femmes qui, en plus de leur emploi, s’assurent que leur foyer fonctionne normalement.

« On appelle charge mentale ce travail de gestion, d’organisation et de planification qui est à la fois intangible, incontournable et constant, et qui a pour objectif la satisfaction des besoins de chaque membre de la famille et la bonne marche de la résidence », explique Nicole Brais, chercheuse à l’Université Laval de Québec.

Loading...

Afin d’éviter le syndrome des femmes épuisées, le partage des tâches entre le couple doit donc être réel et spontané : Il ne faut pas toujours indiquer le travail à faire à son conjoint, il faut plutôt arriver à lui faire comprendre la mesure du travail domestique à exécuter, pour que la décision de ranger vienne spontanément de lui.

« Si nous voulons changer les choses, il nous faut laisser plus de marge de manœuvre aux hommes pour qu’ils apprennent par eux-mêmes », explique Nicole Brais. « S’ils n’aident pas assez dans les tâches ménagères, ce n’est pas uniquement de leur faute. Nous sommes tout autant responsables de les avoir infantilisés ».

Loading...