Un homme qui aide aux tâches ménagères augmenterait le risque de divorce

Loading...

D’après une étude récente, réalisée par l’institut de recherche en sciences sociales Nova, en Norvège, affirme que plus les tâches ménagères sont réparties équitablement dans un couple, plus le risque de divorce augmente.

« Cette corrélation est plutôt un signe de la « modernité » des couples  et non un lien de causalité. Les couples modernes le sont, à la fois pour ce qui est de la répartition des tâches et dans leur perception sur le mariage», expliquent les chercheurs.

Loading...

« Aujourd’hui, les femmes ont un niveau d’éducation aussi élevé et un emploi aussi bien rémunéré que leurs partenaires, ce qui les rend moins dépendantes économiquement de ces derniers et leurs permet de s’en sortir plus facilement en cas de divorce », ajoute Thomas Hansen. Ce dernier explique que la causalité entre divorce et répartition des tâches ménagères se retrouve seulement à la marge :

« Le fait d’avoir les mêmes rôles ou d’avoir le sentiment que l’autre ne fait pas sa part des tâches peut engendrer des querelles, alors qu’avoir des rôles bien répartis, où l’un n’empiète pas sur les plates bandes de l’autre, en génère moins », affirme le chercheur.

Loading...